Logo seul moutarde 2.png

Galerie d'Art

Expositions - Ventes

Mur en béton

Prochainement

" Flamingo "

Jonathan LHOIR

du  22 juin au 14 juillet 2022

Jonathan Lhoir

Photographe expérimenté et au parcours professionnel orienté vers la protection de la nature, Jonathan est avant tout un naturaliste passionné. Diplômé en sylviculture et environnement, il a acquis au fil de ses diverses expériences des compétences fortes dans de nombreuses disciplines telles que l’entomologie, l’ornithologie ou encore la botanique. 

 

Depuis plus de 10 ans, Jonathan explore artistiquement la photographie de nature. A force de travail, de connaissances, d'obstination et de patience, sa démarche lui permet de trouver son propre style, sa cohérence, sa signature. En évolution permanente, il s'éloigne progressivement de l'approche photographique "figurative" pour s'épanouir dans la prise de vue personnelle privilégiant son imagination et sa créativité.

 

Aujourd’hui, photographe professionnel, Jonathan propose des voyages et stages photo-nature en France, en Europe et vers quelques autres destinations plus lointaines. Il utilise également la photographie comme support afin de communiquer son engagement pour la protection de la nature. Conférencier, membre de jury, exposant, auteur de divers ouvrages, ses photographies sont également primées et publiées à travers l’Europe.

_1lngxEc.jpg
5JL0556.jpg

" FLAMINGO " 

Variations artistiques sur le flamant rose

Photographiant la Camargue depuis de nombreuses années, Jonathan a accumulé une foultitude d’images de cette région, et plus particulièrement de ses populations emblématiques de flamants roses.

Enthousiasmé par ses premières rencontres avec l’espèce, il a surtout été inspiré par la silhouette, les couleurs ou encore par le mode de vie de cet animal hors du commun.

Initialement animé par une approche davantage illustrative et esthétique, il s’est toutefois rapidement laissé charmer par une démarche plus subjective, moins conventionnelle, qui fait la part belle à l’imaginaire et la suggestion. Cette préférence novatrice dans son parcours artistique s’est d’abord concrétisée par la réalisation d’une série d’images résolument floues représentant l’envol de flamants roses au crépuscule. Séduit par le résultat et déterminé à approfondir ce parti pris artistique, Jonathan a laissé libre cours à ses envies pour s’écarter progressivement d’un rendu figuratif et expérimenter plusieurs techniques. Si elles ne sont pas révolutionnaires en soi, celles-ci lui ont permis de s’éloigner d’une restitution fidèle de la réalité. C’est notamment par des vitesses d’obturation lentes, des mises au point décalées, ou encore des jeux d’avant et d’arrière-plans que Jonathan a su établir son propre style et exprimer sa vision poétique.

Travailler sur le « flou » s’est alors imposé comme une évidence.

La motivation de Jonathan fut double : l’idée même de revisiter ce « grand classique » que constitue le flamant rose et relever un défi personnel pour le moins exaltant, et ce à plus d’un titre. Par exemple, le photographe a dû s’astreindre à une indispensable phase d’ajustement afin d’affiner sa vision différente de la réalité. Ensuite, il s’est concentré sur l’identification des nouveaux éléments de son environnement qui allaient devenir ses futures sources photographiques tout en se projetant dans ce qu’elles pourraient donner comme résultats. Et enfin, même s’il y a une part de spontanéité, l’exercice n’est pas aussi facile qu’il n’y parait et il oblige à trouver l’alchimie délicate et complexe qui mêle à la fois créativité, rigueur et persévérance.

Moyen d’expression et support pour matérialiser sa vision, Jonathan a utilisé la photographie pour sublimer et partager ces instants invisibles à l’œil nu. À travers ses images, le photographe aborde le flamant rose sous un angle atypique qui met au premier plan la douceur de sa silhouette.

Flamingo est le fruit de cette démarche photographique, matérialisation de cette dérive progressive vers l’immensité du flou, quête d’un retour à la simplicité, en ne montrant plus que l’essentiel… ou le « super-flou » !?

Mur en béton

Découvrir l'univers - Suivre l'actualité
de Jonathan LHOIR